Actualité

Présentation EuroCup 2017-18 –

EuroCup : c'est reparti !

Après un an d’absence, les clubs français font leur grand retour en EuroCup. Les points clés de l’édition 2017-18.

DeMarcus Nelson (ici en défense sur Gerald Robinson) et l'ASVEL veulent aller loin en EuroCup.

Unics Kazan, Lokomotiv Kuban, Bayern Munich, Alba Berlin, Darüssafaka, Galatasaray, Partizan Belgrade, Cedevita Zagreb… L’EuroCup 2017-18 fleure bon l’Euroleague, dont elle est la petite soeur. Trois des équipes pré-citées évoluaient dans la compétition phare la saison dernière (Kazan, Darüssafaka et Galatasaray). On retrouve à leur tête quelques grands noms du coaching européen - David Blatt à Darüssafaka,  Sasa Djordevic au Bayern,  Aito Garcia Reneses à l’Alba Berlin – et plusieurs entraîneurs bien connu en France – Jure Zdovc au Cedevita, Sasa Obradovic à Krasnodar et bien sûr Erman Künter à Galatasaray.

 

Les ambitions de l'ASVEL

Rien ne sera simple pour les trois équipes françaises engagées, même si l’ASVEL affiche clairement ses ambitions : « On veut la jouer à 300%. On a monté l’équipe pour », a annoncé son président délégué, Gaëtan Muller, dans l’Equipe. Le champion de France 2016 vise clairement l’Euroleague à court terme – peut-être dès la saison prochaine -  et se doit de bien figurer sportivement au niveau inférieur. Mais attention, le budget XXL pour la Pro A (8,2 M€) correspond tout juste à la moyenne des budgets en EuroCup, sans même parler des différences de charges salariales.

Et si l’ASVEL apparait bien charpentée sur les postes 1, 2 et 3, son secteur intérieur est moins impressionnant. Justin Harper, Amine Noua, Darryl Watkins et Alpha Kaba devront se montrer à la hauteur. Le club de Tony Parker a eu la chance d'être placé dans un groupe relativement abordable. Car hormis peut-être Gran Canaria, solide institution en Espagne (5 fois de suite dans le Top 8 de la Liga Endesa, 3-0 cette saison), l’ASVEL a les moyens de concurrencer les équipes de Trente, Ulm et Tofas Bursa, ainsi que les Russes du Zenit St Petersburg. Il s’agira de terminer dans les quatre premiers pour participer au Top 16. Jouable.

Levallois et Limoges vers l'inconnu

A l’inverse, Levallois a hérité d’un groupe très costaud.  Les trois premières places semblent déjà promises aux poids lourds, Unics Kazan et Darüssafaka, et au Cedevita Zagreb bien renforcé cet été (Demetris Nichols, le meneur Will Cherry, Andrija Stipanovic, Roko-Leni Ukic…) Ainsi les Metropolitans essaieront de se hisser au niveau de Turin (Sasha Vujacic, Trevor Mbakwe) et d’Andorre, l’équipe d’Andrew Albicy, délestée de son top-pivot, Giorgi Shermadini remplacé par le bucheron polonais, Przemyslav Karnowski. Bien sûr, Boris Diaw est un renfort de luxe pour les Métropolitans, mais il faudra avant tout retrouver de la solidité défensive pour nourrir quelque ambition. En tous les cas, ce passage en EuroCup sera formateur pour les jeunes pousses parisiennes, Cyrille Eliezer-Vanérot, Petr Cornélie, Maxime Roos voire Sylvain Francisco.

Boris Diaw (Levallois) face à Josh Carter (Limoges) (Photo : Levallois Metropolitans)

Le contexte est le même pour le Limoges CSP, invité de dernière minute, et pas vraiment formaté pour jouer deux matches par semaine avec sa ligne arrière à trois joueurs. Krasnodar (Joe Ragland, Mardy Collins, Brian Qvale), l’Alba Berlin (Marius Grigonis, Luke Sikma, Spencer Butterfield…), Bilbao (Alex Mumbru, Axel Hervelle, Dejan Todorovic) sont un cran au-dessus, au moins sur le papier. Lietuvos rytas (Chris Kramer, Jimmy Baron, Travis Peterson) et le Partizan Belgrade (Nigel Williams-Goss, Novica Velickovic) ont pour eux une riche histoire et sont toujours redoutables dans leur salle. En somme, les Limougeauds seront les petits poucets du groupe C. Pour réaliser quelques coups, ils devront compenser leur déficit de talent, de profondeur de banc et surtout d’expérience par une rage de chaque instant. Le public de Beaublanc aura également un rôle important à jouer. On sait bien que, plus que partout ailleurs en Pro A, la coupe d'Europe a une saveur particulière pour le public limougeaud.

La formule

Les quatre premiers de chaque groupe (10 matches) avancent au Top 16 (6 matches) Puis quarts de finale, demi-finales et finale au meilleur des 3 matches.

Le programme de la 1ere journée

Mercredi 11

Limoges – Lokomotiv Kuban (19h sur SFR Sport 2)

Levallois – Darussafaka (20h45 sur SFR Sport 2)

Trente – ASVEL (20h45, à 22h30 en différé sur SFR Sport 2).

 

Nos favoris

***

Bayern Munich

Krasnodar

**

Galatasaray

Unics Kazan

Hapoel Jerusalem

*

Darüssafaka

Gran Canaria

ASVEL

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
74 – 76 Le Mans
LNB TV

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE