Actualité

Leaders Cup : présentation (1/4) –

La passe de trois pour Monaco ?

A 3 jours de la Leaders Cup, présentation des deux acteurs du premier quart de finale : Monaco et Bourg-en-Bresse.

Sergii Gladyr et Amara Sy ont remporté les deux dernières Leaders Cup avec Monaco

 

AS Monaco (1er ex aequo, 14v-6d)

La passe de trois ?

Vainqueur en 2016 et 2017, Monaco ne se présente pas en position de force cette année. Touchée par une série de blessures, la Roca Team reste sur trois défaites en quatre matches.

Les années se suivent et se ressemblent pour la Roca Team, qui a encore régné sur la première partie de la saison régulière, aussi bien en championnat (13v-4d à mi-championnat) qu’en Coupe d’Europe (13v-0d pour commencer !). Monaco présente une attaque très performante (1er, 85,2 points/match) et bien huilée (20,6 passes, n°1 en Pro A). Surtout, Zvezdan Mitrovic possède un effectif très riche et multi-facettes, avec un peu de tout.

Aux Amara Sy (MVP du All Star Game, blessé jusqu’à fin avril) et Sergii Gladyr (MVP de la dernière Leaders Cup) se sont ajoutés une ribambelle de joueurs référencés, comme Paul Lacombe, qui prouve qu’il peut s’épanouir loin de Vincent Collet (9,7 points, 4,3 rebonds, 2,7 passes et 12,2 d’évaluation) ou encore Georgi Joseph, revanchard et toujours aussi intense. Les greffes étrangères ont aussi très bien pris, en défense (Aaron Craft, peut-être le meilleur défenseur de la Pro A) comme en attaque (Chris Evans, 12,4 points en 23 minutes et Elmedin Kikanovic, 14,7 points en 25 minutes). Même l’erreur de casting (Dru Joyce) ou encore la blessure de Bangaly Fofana n’ont pas fait grand mal à la machine monégasque, leurs remplaçants (D.J. Cooper et Ali Traoré) ayant très vite trouvé leurs marques. Et on ne parle même pas de Gerald Robinson (voir par ailleurs), très efficace en ce début de saison. Le tout donne un collectif qui tourne à plus de 100 d’évaluation par match de Pro A (100,8), dont 7 joueurs à plus de 10 d’éval. Le bémol concerne la défense. La Roca Team n’est plus le rideau de fer redouté de la Pro A (7e, 77,5 points encaissés), ce problème ayant été particulièrement visible ces dernières semaines depuis la blessure d’Amara Sy. Les Monégasques ont largement ouvert les vannes à Nanterre (99 points concédés), au Mans (94) et contre Gravelines-Dunkerque (101). Il faudra retrouver une défense digne de ce nom pour aller chercher une troisième Leaders Cup d’affilée.

Le joueur à suivre…

Gerald Robinson

On l’avait vu, par moments, brillant avec Nanterre (13,9 points en 30 minutes en 2015-16). Cette saison, il a gagné en efficacité au contact de Zvezdan Mitrovic, et confirmé tout son potentiel offensif : 16,3 points à 54% (45% à 3-pts) en 27 minutes. Capable de se créer son tir, slasheur ultra-rapide et pas forcément avare au moment de filer la gonfle (3,4 passes/match), Robinson a des arguments à faire valoir pour le titre de MVP. Et pourquoi pas de cette Leaders Cup ?

 

 

JL Bourg-en-Bresse (4e ex aequo, 12v-8d)

Le faux promu

Pour son retour en Pro A, la JL Bourg s’est déjà solidement installée en haut de tableau et va donc découvrir la Leaders Cup. Emmenés par un Zach Peacock en mode MVP, les Bressans voudront jouer les trouble-fêtes à Disney…

Douze ans. Douze ans que la JL n’avait pas goûté aux festivités de mi-saison, qu’on appelait à l’époque la Semaine des As (ancêtre de la Leaders Cup). Le promu bressan n’arrive pas en victime pour autant, puisqu’il a battu trois des sept équipes présentes à Disney ce week-end (ASVEL, Monaco, Strasbourg). Comment ? Essentiellement en scorant. Bourg présente en effet la deuxième meilleure attaque du championnat (84,6 points/match), tire à 50% (2e de Pro A) et est même la deuxième meilleure équipe à trois-points (40%) ! Comment carburer à ce point en débarquant à peine en Pro A ? En gardant une ossature importante (cinq joueurs sont restés), dont trois éléments qui se détachent.

On disait la raquette Zach Peacock / Youssou Ndoye surdimensionnée pour la Pro B, force est de constater qu’elle est aussi capable de dominer à l’étage au-dessus. Peacock est monstrueux statistiquement (n°1 au scoring et à l’évaluation, voir par ailleurs) et forme avec Ndoye (11 points à 55%, 6,6 rebonds, 1 contre) un duo complémentaire. Pour les alimenter, Garrett Sim a lui aussi prouvé qu’il avait sa carte à jouer en Pro A (13,4 points, 41% à 3-pts, 4,65 passes). Un axe 1-4-5 très fort, et bien complété par des role players qui connaissent la maison (Courby, Houmounou) ou encore des bonnes pioches US méconnues (Simon, Jeter). Bref, à Disney, attention à cette JL underdog qui a du chien, et voudra se rattraper après ses deux dernières défaites, en championnat face à l’ASVEL puis à Strasbourg lundi en Coupe de France.

Le joueur à suivre…

Zachery Peacock

21,5 points à 59% aux tirs (52% à 3-pts !), 6 rebonds, 22,4 d’évaluation en 31 minutes. S’il continue à ce rythme et que Bourg reste dans le Top 8, on mettrait bien une pièce sur Zach pour le titre de MVP de la saison. Le garçon est un métronome (14 fois au-dessus des 20 d’évaluation), qui ne connaît pas de gros creux (12 d’éval à Gravelines, sa pire note de la saison). S’il est sous contrat à la JL jusqu’en 2019, ce garçon va forcément susciter l’intérêt de grosses écuries de Pro A – voire d’Europe- dans un avenir proche…

 

Le pronostic de Jérémy Nzeulie (Chalon-sur-Saône) : Monaco

"J’aurais donné un gros avantage à Monaco de base. Même s’ils ne sont pas sur une bonne dynamique, ils conservent un petit avantage parce qu’ils ont un coach qui sait gagner cette compétitition. Et ils restent malgré tout les co-leaders de la Pro A."

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
74 – 76 Le Mans
LNB TV

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

  • BILLETTERIE